Partis

Vous trouverez ci-dessous un panorama général et inévitablement sommaire des forces en présence lors des prochaines élections et des principaux enjeux pour chaque mouvement, petits et grands.

La République En Marche

1. Les résultats de LREM lors des dernières échéances électorales

Créé en 2016, LREM et Emmanuel Macron participe pour la première fois à une élection lors des présidentielles de 2017. Le candidat est élu au second tour à 66,06% des suffrages face à Marine Le Pen. Le parti remporte également les élections législatives de 2017 avec la concurrence de son allier, le MoDem.

Lors des législatives de juin 2017, LREM remporte la majorité absolue avec 308 sièges. Le MoDem obtient 42 députés, ce qui porte la majorité présidentielle à 350 élus.

2. Les ambitions du mouvement pour les municipales 2020

Suite à la réussite de la présidentielle et des législatives mais l’échec des sénatoriales, LREM doit faire face à son manque d’implantation territoriale. C’est pour cette raison que le mouvement commence à préparer le scrutin très tôt, deux ans avant le scrutin.

En janvier 2018, Christophe Castaner a nommé quatre délégués nationaux aux « Élections et aux Territoires ». Ils sont chargés de piloter la stratégie du parti en vue des européennes et des municipales : quels objectifs ? Quelles villes ? Le mouvement ne possède pas les moyens humains pour remporter les 36 000 mairies françaises. Décision a donc été prise de diviser les villes en deux catégories : les villes importantes et inamicales à LREM et les villes avec maires « Macron-compatibles » où une alliance est envisageable.

En 2020, LREM va concentrer ses forces sur les bastions socialistes et grandes métropoles : Lille (peut-être avec Darmanin), Nantes, Rennes, Brest, Rouen ou Strasbourg. Paris, ville convoitée par Benjamin Griveaux, fait également partie des cibles de Macron et son mouvement. Christophe Castaner tentera de s’emparer de Marseille, où Gaudin ne se représentera pas. À Toulouse, la situation est plus compliquée avec un maire proche des idées de LREM mais qui ne souhaitera pas forcément d’alliance.Pour les villes « Macron-compatibles » (50 grandes villes environ) LREM désire négocier avec les maires sortants et leurs équipes : à Vannes, Quimper, Le Mans, ou Valenciennes. Nice est une autre possibilité avec un maire (Estrosi) ayant montré beaucoup de sympathie aux idées et à la politique développées par Emmanuel Macron. Alain Juppé, maire LR modéré, ne devrait pas subir la concurrence d’une liste LREM.

3. Grandes villes sont détenues par le parti

Certains maires ont rejoint les rangs de LREM après la création du mouvement, voici les villes dans l’escarcelle du parti présidentiel :

  • Besançon
  • Nevers
  • Nouméa
  • Saint-Pierre (Saint-Pierre-et-Miquelon)

 

Les Républicains

1. Les résultats LR lors des municipales de 2014

LR est arrivé largement en tête au second tour des municipales de 2014. Le parti a profité du désamour subit par le PS durant le quinquennat de François Hollande. A cette occasion LR est redevenu le premier parti de France en remportant plus de la moitié des villes de 9000 habitants. La droite passe de 433 à 572 villes de plus de 10 000 habitants : elle garde notamment Marseille, Bordeaux, Nice, Toulon, Nancy et gagne de nombreuses villes

La principale prise des Républicains est la quatrième ville de France, Toulouse, par Jean-Luc Moudenc.

2. Les personnalités de LR étant maires

3. Grandes villes sont détenues par le parti

 


Parti socialiste

1. Les résultats du PS lors des municipales de 2014

  • Ces municipales ont été une débâcle pour le PS;
  • 155 villes socialistes de plus de 9000 habitants ont quitté l’escarcelle du PS, dont 10 villes de plus de 100.000 habitants.
  • Les municipales de 2014 sont venues sanctionner les 2 premières années du quinquennat de François Hollande
  • Il a perdu de nombreuses grandes villes à l’instar de Strasbourg

2. Personnalités du PS étant maires

3. Grandes villes sont détenues par le parti

 

 


Le Rassemblement National

1. Les résultats du RN lors des municipales de 2014

  • Le Rassemblement National renoue avec les chiffres des municipales de 1995.
  • Le parti remporte 10 mairies (Béziers, Fréjus, Hayange, Cogolin, Beaucaire, Villers-Cotterêts, Le Luc, Le Pontet, le 7e secteur de Marseille), dont une au premier tour (Hénin-Beaumont)
  • Le RN possède 1379 conseillers municipaux suite à ces élections

2. Les personnalités du RN étant maires

3. Grandes villes sont détenues par le parti ?

  • 7 e secteur de Marseille

 


La France Insoumise

1. Les résultats de la FI lors des dernières échéances électorales

La présidentielle 2017 est la première élection du mouvement, créé en 2016. Jean-Luc Mélenchon est designé candidat. A la fin du premier tour, le candidat arrive en quatrième position avec 19,58 % des suffrages.

Un mois plus tard, la FI parvient à former un groupe parlementaire de 17 parlementaires suite aux élections législatives. Jean-Luc Mélenchon est élu à sa tête.

2. Les ambitions du mouvement pour les municipales 2020

Suite à la présidentielle et aux législatives, la France Insoumise est parvenu à mobiliser plus de 18% de suffrages et faire élire 17 députés. Aujourd’hui, à l’instar de LREM, LFI doit faire face à son manque d’implantation territoriale. C’est pour cette raison que le mouvement commence à préparer le scrutin très tôt, deux ans avant le scrutin.

L’ambition de la France Insoumise est de remporter les municipales dans les grandes villes de gauche et là où des députés se sont faits élire. Pour le moment, aucun candidat LFI ne s’est déclaré pour cette échéance électorale. Cependant, des noms émergent.

Élu député à Marseille, Jean-Luc Mélenchon ne nie pas une future candidature à la mairie de la ville, en profitant de la fin des 25 ans de règne de Jean-Claude Gaudin. Cette candidature pourrait le porter en confrontation directe avec le délégué général de LREM : Christophe Castaner.

Le député Adrien Quatennens est évoqué pour être candidat à la mairie de Lille. Natif de Lille, et vainqueur des législatives de la cité nordique à 50 voix près,  il pourrait affronté l’ancien maire tourquenois Gérald Darmanin, actuel Ministre des Finances de Emmanuel Macron.


 Les petits partis


Europe Ecologie les Verts (EELV)

Les ambitions du parti pour les municipales de 2020 

EELV n’a pas encore communiqué ses intentions pour les municipales de 2020.

Grandes villes ayant un maire EELV 

  • Grenoble

 


Parti communiste français (PCF) :

Les ambitions du parti pour les municipales de 2020

Le PCF compte d’abord marquer la rupture avec le PS. Le congrès du parti a déclaré qu’il interdisait les alliances avec les maires PS au premier tour dans les villes de plus de 20 000 habitants. Il justifie cette décision en disant avoir ‘sous-estimé l’ampleur du « plus jamais PS » qui a émergé lors des votes contre la loi travail.’

Le parti a également exprimé sa volonté de construire un ‘rassemblement à la gauche du PS’ sur la base d’un programme commun.

Au cas où ce rassemblement ne serait pas possible, le PCF déclare vouloir « aller à la bataille sous ses propres couleurs ».

Cependant, le parti souhaite, au second tour, construire un rassemblement large des forces de gauche dans le but de battre la droite et l’extrême droite.

Grandes villes ayant un maire PCF

  • Arles
  • Aubervilliers
  • Dieppe
  • Montreuil
  • Saint-Denis
  • Stains
  • Vénissieux

Union des démocrates et Indépendants (UDI) :

Les ambitions du parti pour les municipales de 2020

Comme à chaque échéance des élections municipales, l’UDI s’alliera avec Les Républicains.

Grandes villes ayant un maire UDI

  • Agen
  • Albi
  • Amiens
  • Annecy
  • Arras
  • Bar-le-Duc
  • Bayonne
  • Béthune
  • Bobigny
  • Bourge
  • Dinan
  • Épinay-sur-Seine
  • Issy-les-Moulineau
  • Laon
  • Laval
  • Maubeuge
  • Nancy
  • Niort
  • Saint-Brieuc
  • Tours
  • Valenciennes

Mouvement démocrate (Modem) :

Les ambitions du parti pour les municipales de 2020

Le Modem s’alliera avec LREM, des listes Modem-LREM ayant déjà été mises en place.

Grandes villes ayant un maire UDI

  • Biarritz
  • Mont-de-Marsan
  • Pau