AccueilVilles sur le grillMunicipales 2020 – Lyon

Municipales 2020 – Lyon

491 268 habitants, préfecture du Rhône (69)

1. Température du grill pour les élections municipales de 2020

Alternance en 2014 -
Alternance en 2008 -
Triangulaire ou quadrangulaire 2e tour en 2014 -
Courte victoire en 2014 -
Froide

Notre analyse

Gérard Collomb était grand favori lors de ces dernières municipales, il a été réélu en 2014 sans surprise mais, contrairement à 2008, il aura du concéder un second tour.

Election départementale 2015

Dans le département du Rhône, les nouveaux cantons n’incluent pas les communes du Grand Lyon, appelées à intégrer au  la Métropole de Lyon, créée par la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles. Celle-ci se substitue au Conseil général du Rhône et les membres de son conseil communautaire sont élus au suffrage universel en même temps que les élections municipales suivantes.

2. Maire actuel

Gérard Colomb (PS)

3. Alternance depuis 1976

– Francisque Collomb (UDF : 1976 – 1989)
– Michel Noir (RPR : 1989 – 1995)
– Raymond Barre (UDF : 1995 – 2001)
– Gérard Collomb (PS : 2001 – en cours)

4. Résultats des dernières élections nationales et locales

Municipales 2014 (moyenne des listes par secteur)

2nd tour

Liste conduite par % exprimés
M. Gérard Collomb (Gauche) 50,65%
M. Michel Havard (Droite) 34,23%

5. Sociologie de la ville

Catégories professionnelles Population de 15 ans ou plus selon la catégorie socioprofessionnelle – INSEE

Cadres et professions libérales 16,9%
Professions intermédiaires 17,4%
Employés 15,4%
Ouvriers 7,6%
Retraités 19,2%
Autres personnes sans activité professionnelle 21,1%

6. Histoire et économie

Lyon aujourd’hui

Economie et politique de développement

Leviers de dynamisme économique :

  • Emergence de filières fortes
    • Secteur secondaire : La Chimie est le secteur industriel par excellence dans la région lyonnaise. Par ailleurs, Lyon est encore un leader dans les textiles nouveaux.
    • Secteur tertiaire : Lyon est un pôle d’ingénierie nucléaire reconnu avec des entreprises telles qu’Areva. La vallée du Rhône est une des régions les plus riches en centrales nucléaires au monde. La région lyonnaise a réuni sous un seul et même nom la plupart des entreprises du secteur de l’informatique présentes à Lyon : Lyon Game 5. Par ailleurs, un grand nombre de marques de jeu vidéo sont implantées à Lyon telles que le siège européen de Electronic Arts.

 

  • Mise en réseau des entreprises innovantes
    • Biodistrict Lyon Gerlan : quartier dédié à la santé et à la biotechnologie (2 300 entreprises, 3000 étudiants, 150 laboratoires académiques, 2 750 chercheurs publics et privés)

 

  • Pôle de compétitivité
    • Lyon dispose de 5 pôles de compétitivité, dont deux à vocation mondiale : Lyonbipôle, Axelera, Lyon Urban Truck & Bus, Imaginove, Techtera.

 

  • Accessibilité ferroviaire et aéroportuaire
    • Les deux gares ferroviaires principales de Lyon sont la gare Lyon Part-Dieu et la gare Lyon Perrache. Une 3ème gare TGV est implantée à l’aéroport Lyon – Saint-Exupéry, favorisant ainsi les connexions train-avion. La gare Part-Dieu est la première gare nationale de province, et la première d’Europe en termes de passagers en correspondance. Grâce au TGV, Lyon est aujourd’hui à seulement 1h55 de Paris, 1h40 de Marseille, 3h de Lille ou encore 4h de Toulouse.
    • L’aéroport « Lyon-Satolas » rebaptisé « Lyon- Saint Exupéry » en 2000, est situé à 25 km à l’est de Lyon. Il dessert plus de 120 destinations directes, en France et à l’étranger.. Plus de 60% de son trafic est international.

Chiffres clés – critères de dynamisme économique :

Lyon et sa région s’inscrivent dans une dynamique économique qui en fait un espace européen attractif et le deuxième grand pôle de développement de France. Les derniers classements européens classent la métropole lyonnaise parmi les vingt premières européennes.

  • Points positifs
    • Evolution de la population : 496 343, soit une augmentation de 5% par rapport à 2007.
    • Evolution du nombre d’emplois : entre 2007 et 2012, augmentation de 6,4%.
    • Evolution du nombre de cadres : entre 2007 et 2012, le nombre de cadres a augmenté de 2,3 points (passant de 15,8% de la totalité des actifs à 18,1%).
    • Salaire net horaire moyen : 15,1€ en 2012
    • Solde migratoire (nouveaux habitants par an) : en 2012, 47 127 personnes résidant à Strasbourg avaient un lieu de résidence hors de la commune un an auparavant, dont 18 464 dans une autre région.
    • Nombre d’entreprises : 16 497 en janvier 2013
  • Point négatif
    • Nombre d’entreprises créées en 1 an : 6 710 en 2013, soit une baisse de 1,9% par rapport à 2012.

 

Grandes entreprises

Lyon accueille aujourd’hui de nombreuses usines spécialisées dans la mécanique avec des enseignes telles que Renault Trucks, Bosch, Seb, etc. Par ailleurs,  le secteur de l’industrie chimique abrite des entreprises telles que Arkema, Ciba, Rhodia, la raffinerie Total de Feyzin, Air liquide, etc. Le domaine de l’industrie pharmaceutique est également très représenté à Lyon avec des entreprises telles que Sanofi Pasteur, Merial, BioMerieux, Bayer, Boiron, Aguettant, etc. D’autre part, De nombreuses entreprises du secteur informatique y sont également implantées (IBM, Cegid, Hewlett-Packard).

L’avis de la presse

Le classement ECER-Banque Populaire a élu Lyon, 9e ville européenne préférée des entrepreneurs en 2010.

 

Lyon au XXè siècle

Deuxième Guerre Mondiale

La ville est libérée le 3 septembre 1944 par la fuite de l’armée allemande qui laisse presque tous les ponts détruits.

Reconstruction

Endommagés pendant la Seconde Guerre Mondiale, les ponts sont opérationnels à partir de 1946.

 

Lyon au XIXè siècle

Industrialisation

Au cours des deux premiers tiers du XIXè siècle, Lyon connaît son apogée économique grâce à la production de soie et au développement des industries sidérurgique et mécanique.

Urbanisation, équipements et administration

Au début du XIXè siècle, les élites lyonnaises créent pour elles-mêmes de grands quartiers bourgeois, parallèlement à l’arrivée d’une population ouvrière très importante suite à la révolution industrielle. La ville s’étend alors en direction des Brotteaux, de la Guillotière et de Vaise. L’essentiel des rénovations urbaines a lieu au même moment : la presqu’île est traversée par deux nouvelles larges avenues, des ponts sont rénovés après suppression des péages, des quais sont surélevés pour que les nouveaux quartiers soient protégés des inondations, le parc de la Tête d’Or est aménagé et trois gares sont construites.

Chemin de fer et tramway

Dès le début du XIXè siècle, Lyon est reliée à Saint-Etienne par l’une des premières voies ferrées au monde, et la première en France. Trois gares d’eau sont créées à la même période. Le premier tramway circule pour la première fois en 1880, avant d’être électrifié en 1893. Après la Seconde Guerre mondiale et à l’instar de nombreuses autres villes françaises, le tramway est vivement concurrencé par l’autobus. Le dernier tramway urbain circule le 30 juin 1956.