Metz

120 738 habitants, préfecture de la Moselle

1. Température du grill pour les élections municipales 2020

Alternance en 2014 -
Alternance en 2008 X
Triangulaire ou quadrangulaire 2e tour en 2014 X
Courte victoire en 2014 X
Elevée

Notre analyse

La ville confirme son implantation à gauche, bien que la victoire lors des élections de 2014 ait été courte. Le maire sortant a bénéficié d’une triangulaire dans laquelle le FN, avec un score considérable, a fait perdre la droite.

2. Maire actuel

Dominique Gros (PS )

Election départementale 2015

Les nouveaux cantons comprenant une partie de la ville pour l’élection départementale 2015 :

– Canton Metz-1 : Uniquement une partie de Metz,
– Canton Metz-2 : Uniquement une partie de Metz,
– Canton Metz-3 : Uniquement une partie de Metz.

3. Alternance depuis 1971

Metz est une ville ancrée au centre.

Les maires successifs ont été :

– Jean-Marie Rausch (Centre : 1971 – 2008)
– Dominique Gros (PS : 2008 – en cours)

4. Résultats des dernières élections nationales et locales

Municipales 2014

2nd tour

Liste conduite par Voix % inscrits % exprimés
Mme Marie-Jo ZIMMERMANN (Droite) 15238 21,16 41,14
Mme Françoise GROLET (FN) 5790 8,04 15,63
M. Dominique GROS (PS) 16008 22,23 43,22

1er tour

Liste conduite par Voix % inscrits % exprimés
Mme Marie-Jo ZIMMERMANN (Droite) 11939 16,58 34,24
M. Mario RINALDI (Ext. Gauche) 473 0,65 1,35
M. Stéphane AUROUSSEAU (Ext. Gauche) 1154 1,60 3,30
Mme Françoise GROLET (FN) 7433 10,32 21,31
M. Dominique GROS (PS) 12441 17,28 35,68
M. Jacques MARECHAL (Front de Gauche) 1244 1,72 3,56
Mme Marie-Jeanne BECHT (Ext. Gauche) 182 0,25 0,52

Présidentielles 2012

1er tour :

Metz Moyenne nationale
François Hollande (PS) 28,91% 28,63%
Nicolas Sarkozy (UMP) 26,73% 27,18%
Marine Le Pen (FN) 17,27% 17,90%
Jean-Luc Mélenchon (FG) 10,94% 11,11%

2ème tour :

Metz Moyenne nationale
François Hollande (PS) 51,71% 51,62%
Nicolas Sarkozy (UMP) 48,29% 48,38%

Législatives 2012

2ème tour :

Metz Circonscription
Aurélie FILIPPETTI (PS) 54,51% 59.04%
Julien FREYBURGER (UMP) 45,49% 40,96%

Cantonales 2011

Nombre de cantons renouvelables : 2
2ème tour :

Metz I Metz II
Dominique GROS (PS) 54,89% Denis JACQUAT (UMP) 50,23%
Françoise GROLET (FN) 45,11% Christiane PALLEZ (PS) 49,77%

Municipales 2008

2ème tour

  Résultats
Dominique GROS (PS) 48,28 %
Jean-Marie RAUSCH (UMP) 27,41 %
Marie-Jo ZIMMERMANN (DVD) 24,31 %

5. Sociologie

Catégories professionnelles Population de 15 ans ou plus selon la catégorie socioprofessionnelle – INSEE

Cadres et professions libérales 10,5%
Professions intermédiaires 14,4%
Employés 18,5%
Ouvriers 12,1%
Retraités 19,7%
Autres personnes sans activité professionnelle 22,8%

 

6. Histoire et économie

Metz aujourd’hui

Economie et politique de développement

La métallurgie, la pétrochimie, l’automobile et la logistique sont les secteurs économiques les plus représentés à Metz.

À noter : l’économie du pays messin est liée à celle du Luxembourg : 70 000 Lorrains y travaillent actuellement. On estime qu’ils seront 135 000 travailleurs transfrontaliers en 2030.

Par ailleurs, la ville développe les technologies de l’information et de la communication à travers le Technopôle de Metz.

 

Metz au XXè siècle

Deuxième Guerre Mondiale – Reconstruction

A la libération, les logements manquent cruellement notamment à cause des bombardements américains, et les caisses municipales sont vides. De grands travaux sont entrepris, et inscrivent la ville dans la modernité, en privilégiant la reconstruction à neuf à la rénovation de l’immobilier ancien.

 

Metz au XIXè siècle

Urbanisation, équipements et administration

Dès le début du XVIIIè siècle, l’urbanisme de Metz est repensé, et la ville se voit dotée d’un nouveau théâtre, d’une nouvelle place centrale, de nouveaux bâtiments publics. L’Hôtel de Ville est également construit durant cette période, ainsi que l’actuel Palais de justice.

Entre 1870 et 1918, Metz se transforme sous l’action des autorités allemandes qui décident de faire de son urbanisme une vitrine de l’empire wilhelmien. De nombreuses casernes voient le jour après 1875. En 1902-1903, l’architecte Conrad Wahn conçoit un plan d’urbanisme pour la Neue Stadt, l’empereur imposant ses conceptions architecturales pour les bâtiments publics.

 

Chemin de fer et tramway

En 1852, le chemin de fer arrive à Metz, ce qui entraîne de profonds changements territoriaux, après l’édification d’une nouvelle gare en dehors des remparts, en plus de celle de Metz-Nord. La ville est désormais reliée à Réding, Lérouville, Zoufftgen.

Sous l’autorité allemande : Après la construction de la nouvelle gare en 1907, le réseau ferroviaire messin est modifié. Deux gares supplémentaires sont mises en service sur l’agglomération pour desservir les quartiers Est et Nord: la gare de Metz-Abattoirs, rebaptisée plus tard « Metz-Chambière », avenue de Blida, et celle de Metz-Nord. De nouvelles lignes sont mises en places en 1908.